Estula le fabliau

jeudi 7 juin 2007
popularité : 1%

1. Que se passe-t-il dans Estula ?

Deux jeunes garçons pauvres habitaient à côté d’une famille réputée pour sa grande richesse. Un soir, mourant de faim, de soif et de froid, ils décidèrent d’aller chez l’homme riche pour voler des choux et une brebis. L’un des deux garçons rentra dans l’étable. Dans la chaumière, cependant, personne n’était couché. Quand le voleur ouvrit la porte, celle-ci grinça et le maître de la maison dit à son fils d’aller voir ce qui se passait. Le fils décida d’appeler Estula, leur chien. Par chance il n’était pas là et quand le fils du propriétaire appela l’animal, l’un des deux garçons, innocemment, répondit.

Pris de panique, le bourgeois appela son père et lui raconta ce qui venait de se passer. Le paysan riche le chargea d’appeler le prêtre. Quand le fils revint le prêtre tout de blanc vêtu sur son dos, l’un des deux frères crut voir son frère qui portait une brebis sur les épaules et il lui demanda de la poser à terre, pour qu’il puisse lui trancher la gorge. Le prêtre, épouvanté, descendit aussi vite qu’il le put et prit la poudre d’escampette. Il accrocha son surplis à une branche, mais ne pensa pas même à le récupérer.
Mieux nourris, les deux frères retrouvèrent bien vite leur joie de vivre.

2. Le caractère des personnages

Les deux paysans sont très imprudents et intrépides. Ils apparaissent aussi très peu intelligents, car ils ne savent pas reconnaître leurs propres voix. Le prêtre est naïf, car il n’a pas compris que les voleurs l’avaient confondu avec un mouton qu’ils voulaient égorger, et il a peur. Il pense que l’on en veut à sa vie. Le fils du bourgeois est naïf lui aussi, car il pense que son chien peut parler. Il croit aux miracles, comme la majorité du village.

3. Les catégories sociales.

Les deux frères sont pauvres. Ce sont des vilains c’est-à-dire des paysans. Le prêtre et riche et peureux. La famille qui est volée par les deux paysans doit être plus riche que celle des voleurs.

4. Le comique dans Estula.

Le comique de situation dans « Estula » réside dans le fait que le fils du bourgeois prend le paysan pour son chien, car il fait noir. Le prêtre croit également qu’on lui a tendu un piège et qu’on veut lui trancher la gorge. En réalité, il s’agit de tuer une brebis. Mais le moment le plus comique se trouve au moment où le fils appelle son chien et que l’un des voleurs répond. Il s’agit d’un comique de mots : le nom du chien se comprend comme une question « Es-tu là ? » Celui qui raconte l’histoire se moque de ces vilains, qui ne semblent pas très intelligents.


Commentaires  (fermé)

Logo de celia
vendredi 21 janvier 2011 à 08h36 - par  celia

merci j ai faillie avoir 0/20 mais !!!

Logo de lol
dimanche 7 novembre 2010 à 16h27 - par  lol

Mdrr tout le monde a trouver

Logo de haha
dimanche 7 novembre 2010 à 16h26 - par  haha

merci moi ossi

Logo de Sarah
jeudi 21 octobre 2010 à 19h18 - par  Sarah

Merci Beaucoup parce que j’ai eu les reponses de estula :) Merci !!

Logo de Elsa
mardi 23 février 2010 à 19h59 - par  Elsa

Boujour,
merci beaucoup pour cet article car dans mon collège on étudie ce fabliau et j’ai eu quelques réponses aux questions du travail qui m’était demandé !!